BLOGUE PODCAST LIVRE PROGRAMME CONTACT BOUTIQUE en Connexion

Quelle est la recette optimale du leadership ?

Et s'il existait une recette pour développer une approche de leadership optimale? De nombreux gestionnaires se fient à leur instinct pour gérer leur équipe. Bien que plusieurs accomplissent beaucoup de cette façon, se fier à son instinct ne permet pas toujours d’avoir l'impact positif souhaité sur notre équipe, notre organisation et sur nos clients. La prise de conscience de l'impact que crée chaque style de leadership vous permettra d'agir intentionnellement et consciemment et, par conséquent, créer un climat de confiance, de responsabilité, d'agilité et d'engagement. Examinons comment utiliser les différents styles de leadership peut vous permettre de créer l'impact que vous souhaitez avoir sur votre équipe.

 

S’adapter aux besoins de chaque situation

La plus grande erreur que je constate dans l'approche des gestionnaires est d'utiliser une approche "unique" pour toutes les situations et toutes les personnes. Nous avons généralement une préférence innée. Nous sommes possiblement directifs en disant aux gens ce qu'ils doivent faire et comment le faire. Ou en étant experts, nous imposons un rythme et des attentes très élevés. Comme démocratiques, nous consultons et donnons beaucoup de flexibilité et de liberté aux membres de notre équipe. Ou encore si notre style prédominant est coach, nous posons des questions plus que nous donnons des réponses pour développer notre équipe. Vous reconnaissez-vous ? Nous avons tous une approche naturelle qui nous fait nous sentir en sécurité, à l'aise dans notre rôle de gestionnaire.

Cependant, que se passe-t-il lorsque vous ne vous adaptez pas et que vous utilisez toujours le même style, quelle que soit la situation et les personnes ? Cette approche unique est évidemment très limitée en termes d'impact - elle ne tient pas compte des besoins de la situation et du contexte. L’utilisation d'une seule et unique approche peut créer un climat de désengagement où les gens laissent leur pouvoir à la porte ! Votre équipe devient alors déresponsabilisée, toujours à la recherche de votre validation, et ne donne tout simplement pas le meilleur d'elle-même.

J'ai interviewé mon ami Grégoire Baillargeon, directeur général et co-chef, BMO Marchés des capitaux, Québec, pour discuter des styles de leadership. Grégoire est particulièrement agile pour s'adapter et responsabiliser son équipe grâce à la confiance qu’il a envers elle. Au cours de notre conversation, il a partagé : ‘’On ne peut pas être quelqu'un d'autre que soi-même, on est né d'une certaine manière, mais on peut s'adapter, apprendre, se développer et essayer différentes choses. Notre capacité d'adaptation en tant qu'êtres humains est incroyable. La première chose à faire est d'en être conscient". Pour lui, donner du pouvoir à une équipe, c'est "s'adapter aux gens, pas un seul individu n'est pareil à un autre, tout le monde ne répond pas aux mêmes choses, donc en tant que leader, vous devez vous adapter, vous adapter tout le temps, c'est fondamental".

Pour s’adapter ainsi, les gestionnaires doivent utiliser différents styles de leadership - selon les besoins des gens, des situations et du contexte. Et les gestionnaires qui s'appuient sur des styles ayant uniquement des effets à court terme (c'est-à-dire les styles directif et expert), qui négligent de faire appel à d'autres styles (tels que démocratiques, visionnaires, coach) ne parviendront pas à exercer un leadership efficace.

 

Utiliser différents styles de leadership

Avoir une idée claire de la situation et de vos collaborateurs, une forme de diagnostic, vous aidera vraiment à vous adapter - et c'est la clé - en tant que leader. Plus vous entraînerez votre muscle d'adaptation, plus vous serez agile à utiliser le style approprié à la situation et plus votre impact sera puissant.

Notons d’abord qu’il n’y a pas de mauvais ou de bon style de leadership en soi, quoique certains styles favorisent un meilleur climat que d’autres. Tout comme un chef cuisinier compétent saura marier plus d’un ingrédient pour sa recette, un gestionnaire compétent saura aussi exprimer différents styles de leadership pour réussir.

Un leader efficace ait adopter les différents styles en fonction du contexte, de l'objectif, de son rôle, de l'influence nécessaire, de la personnalité des membres de l'équipe et de la dynamique de l'équipe. Chaque situation nécessite le choix du style approprié, que vous devez reconnaître et savoir utiliser.

Nous sommes certainement entourés de gens intelligents et compétents et nous gérons probablement une équipe dont le mandat est de livrer les projets à court terme. Notre rayon d’action devient donc le moyen et long terme. Vous devez donc garder une approche qui tient compte de ses plusieurs niveaux d’impacts si vous voulez opérer dans le cadre de votre contribution stratégique unique (CSU). S’ancrer dans un seul style (d’autant plus si c’est le style directif ou encore expert) et perpétuer des automatismes ne vous permettra pas d’avoir du succès.

Grégoire nous fait part de son équilibre entre ses styles visionnaire et démocratique face à la pandémie dans laquelle nous nous trouvons. Il dit qu'il est important pour lui d'inspirer une vision et un sens, surtout en ce moment, et c’est ce qu’il fait auprès de son équipe : ’’Voici ce qui se passe et voici où nous allons. Nous devons inspirer les gens et leur faire voir comment leurs tâches s'inscrivent dans cette vision. L’approche démocratique est également importante parce que les gens veulent contribuer, participer à la vision globale. L'écoute est importante pour qu'ils aient le sentiment de faire partie de la solution". En outre, il suggère que, pendant cette période, nous nous préoccupions de la santé mentale des membres de nos équipes et que nous leur demandions "Comment allez-vous vraiment ?’’ Pour lui, nous avons actuellement une occasion de mieux connaître les gens.

 

 

Se concentrer sur 4 styles de leadership qui créent des résultats optimaux

Explorons les quatre styles de leadership qui ont un meilleur impact sur le climat de travail, sur le long terme et leurs avantages lorsqu'ils sont utilisés avec les bonnes personnes, au bon moment.

Le leader visionnaire définit la vision à long terme, explique le ‘’où’’ (une direction partagée) et le pourquoi, et considère le contexte. Il incite les gens à innover et à expérimenter et crée un climat de responsabilité.

Le leader démocratique demande des opinions et des idées, écoute les préoccupations et recherche un consensus. Il intègre le point de vue de chacun, il encourage la flexibilité et la responsabilité, ce qui conduit à un engagement élevé.

Le leader-coach soutient et accompagne, initie le dialogue, développe le potentiel des personnes et fournit du feedback. Il pose des questions plutôt que de “dicter" des réponses, il écoute et aide les autres à trouver leur chemin vers une meilleure performance.

Le leader affiliatif crée des liens et de l'harmonie, un sentiment d'appartenance et de loyauté. Par le partage des émotions, il instaure la confiance. Ce style de leadership - à petites doses (puisque non orienté vers les résultats) avec d'autres styles - est essentiel.

 

Utiliser "ma" recette gagnante !

Comme nous avons vu, nous avons tous notre style naturel, nous aimons y retourner et être dans cette zone confortable, nous y allons aussi surtout quand nous sommes stressés et par automatisme. Si nous ne prenons pas conscience des besoins que requièrent la situation et les gens avec qui nous collaborons, nous resterons campés dans notre style naturel, qui peut s’avérer être adapté ou non.

Ma recette gagnante pour un leadership optimal est d'alterner entre les styles visionnaire, démocratique et coach et d'utiliser avec parcimonie le style affiliatif en tout temps. Les styles expert et directif devraient être utiliser seulement dans des situations précises. 

Ce n’est pas une recette simple, j’en conviens. Elle requiert de savoir manier beaucoup d’ingrédients, d’avoir du doigté et de s’exercer. Dans l'environnement actuel des affaires, caractérisé par des exigences en constante évolution, un accès facile à un large éventail d'informations, un besoin de rapidité et une volonté d'être à la fois autonome et responsable, il me semble indispensable de combiner différents styles de leadership, selon la situation.

J'ai donc envie de terminer en vous demandant : quelle est votre piste de développement pour développer une approche de leadership malléable ?

 Comme toujours, je vous invite à être inspirés et à vous laisser inspirer.

 


Pour plus d'informations sur ce sujet, je vous invite à écouter mon Podcast "Empower your Team" avec Grégoire Baillargeon. Dans cet épisode, Grégoire nous partage sa passion pour le leadership et ses clés de succès pour un leadership efficace et inspirant en guidant avec confiance, en coachant et en créant un respect mutuel solide avec son équipe.


 

Recevez nos contenus exclusifs! 

Chaque mois, recevez dans votre boître courriel des questions de réflexion, des conseils, des outils pratiques et bien plus en vous abonnant à notre infolettre! 

Close

Abonnez-vous à notre infolettre

Vous souhaitez recevoir nos communications, nos conseils, nos outils pratiques, nos articles de blogue et bien d'autres? Abonnez-vous dès maintenant à notre infolettre pour ne rien manquer!