LE MODÈLE 5C LE BLOGUE LE PODCAST LE LIVRE LE PROGRAMME en CONNEXION

Qu’est-ce que le coaching en milieu corporatif ?

Je constate depuis plusieurs années que la notion de coaching est souvent galvaudée et que la profession de coach revêt encore une part de mystère pour la plupart des gens. Pourtant, la pratique est de plus en plus encadrée avec des programmes de formation reconnus et avec les balises professionnelles de l’ICF (International Coaching Federation). D’ailleurs, les questions qui reviennent le plus souvent dans mon entourage et auprès de mes clients sont : Qu’est-ce le coaching en milieu corporatif ? En quoi peut-il être utile ? En quoi les compétences de coaching peuvent être pertinentes pour un gestionnaire ? Je tenterai donc dans cet article de démystifier ces questions pour vous.

D’abord, je considère que le coaching est une alternative à la formation traditionnelle. Ayant moi-même œuvré à titre de directrice des ressources humaines, j’ai longtemps été témoin d’ateliers de formation qui n’apportaient pas les résultats souhaités. J’ai pourtant mandaté des formateurs compétents et expérimentés avec qui nous avons bâti des ateliers sur mesure avec des exemples applicables au contexte d’affaires. À chaque fois, je faisais face à un constat décevant. Les notions apprises ne se traduisaient pas en changement significatif et concret de comportement.

Avec le temps, en étant moi-même « coaché », en participant comme membre à des groupes de co-développement et en expérimentant des nouvelles formes de développement professionnel, j’ai réalisé que les enjeux de gestion ne peuvent pas s’adresser simplement par des apprentissages théoriques et des mises en situation fictives.

Pourquoi ? Parce que nos enjeux de gestion sont plutôt reliés à la connaissance de soi, à notre capacité à interagir avec les autres, à être empathique, à la perception de notre rôle, du rôle des autres, de notre contribution, etc. Ces enjeux nécessitent des changements de comportements et non pas l’apprentissage de techniques à copier-coller. Le coaching, lui, permet d’apprendre de nouveaux comportements.

Le Center for Creative Leadership identifiait, en 2011, dans les quatre grandes tendances futures en matière de développement du leadership, l’importance de mettre davantage de focus sur le « développement vertical », c’est-à dire sur les compétences personnelles.

*Source : Center for Creative Leadership, Future trends in Leadership development, Nick Petrie, Dec. 2011

Donc concrètement, qu’est-ce que le coaching ?

Le coaching est une forme, parmi d’autres, de développement à la verticale, c’est-à-dire de développement de soi en tant que gestionnaire. Il fait appel à l’apprentissage dans l’action, à la capacité de prendre de la hauteur face aux situations, à mieux se connaître pour maximiser notre impact et à tester des façons de faire différentes pour arriver à des nouveaux résultats.

En quoi le coaching peut être utile ?

C’est une démarche personnalisée qui permet au coaché de développer son potentiel en utilisant son milieu de travail comme terrain de pratique. Contrairement au mentorat, le coaching n’est pas un partage d’expérience, d’expertise ni une relation basée sur le conseil. Il est plutôt un processus d’apprentissage et d’auto-découverte, fondé sur la prémisse que le coaché porte en lui les réponses et les ressources pour atteindre ses propres solutions adaptées à son contexte et à ses enjeux.

En quoi les compétences de coaching peuvent être pertinentes pour un gestionnaire?

Nous entendons de plus en plus parler de l’expression « gestionnaire-coach », que nous utilisons d’ailleurs chez o2coaching dans le cadre de nos programmes. La posture de coaching, pour un gestionnaire, implique entre autres le développement de compétences d’écoute attentive, de questionnement, de communication et de création de clarté sur le résultat souhaité. Ces compétences s’avèrent très utiles afin d’enrichir des interventions de gestion et de permettre aux membres de l’équipe de trouver leurs propres solutions. En adoptant, lorsque la situation le requiert, une posture de coach, le gestionnaire ajoute à sa palette des outils concrets pour développer le potentiel, l’autonomie et l’imputabilité des membres de son équipe.

 

Des commentaires ou des questions? N’hésitez pas à communiquer avec nous!

Recevez nos contenus exclusifs! 

Questions de réflexion, conseils, outils pratiques...

Close

Abonnez-vous à notre infolettre

Vous souhaitez recevoir nos communications, nos conseils, nos outils pratiques, nos articles de blogue et bien d'autres? Abonnez-vous dès maintenant à notre infolettre pour ne rien manquer!