BLOGUE PODCAST LIVRE BOUTIQUE en Connexion

Pourquoi est-ce si difficile pour les gestionnaires de se montrer vulnérable?

Jun 05, 2020

Je constate que la vulnérabilité n’est pas la tasse de thé de tous les gestionnaires. Plusieurs semblent avoir une croyance bien ancrée qu’en se montrant vulnérable, ils se montrent faibles, pas à la hauteur, pas performants, pas suffisamment en contrôle ou trop insécurisants pour leur équipe. Pourquoi est-ce si difficile de se montrer vulnérable? En quoi vous montrer davantage vulnérable pourrait avoir un impact positif sur vos employés, sur votre climat de travail, sur votre performance d’équipe?

 

Être vulnérable implique de lâcher-prise de la perfection

Lâcher-prise de la perfection représente souvent tout un défi pour des leaders performants, qui ont gravi les échelons en apportant des réponses, des solutions aux problèmes, en adoptant une posture d’expert qui « sait ». Je dirais même que lâcher-prise de la perfection n’est pas naturel ni valorisé pour qui que ce soit puisque depuis que nous sommes enfant, nous avons souhaité avoir « A+ » dans nos bulletins et nous nous sommes bâtis professionnellement avec le regard des autres sur notre performance d’élève, d’employé et de gestionnaire. Nous avons, toutes ces années, souhaité être reconnu pour une performance, pas pour notre vulnérabilité!

Pourtant, je trouve que la vulnérabilité donne accès au plus beau de ce que les gens ont à offrir, entre autres, beaucoup d’humilité, de conscience de soi, d’introspection, de doutes, de motivations, d’aspirations. Bref, de tout ce que nous avons de plus humain et que souvent, nous ne nous permettons pas de montrer professionnellement, encore plus dans un rôle de gestion.

 

Être vulnérable implique de devoir partager nos doutes

Un coaché me partageait récemment qu’il réalisait l’ampleur de la pression qu’il se mettait sur les épaules afin de paraitre en contrôle devant ses employés, son patron et ses collègues. Sa plus grande surprise, quand il a commencé à oser demander de l’aide, partager des doutes et dire qu’il n’avait pas la réponse, a pourtant été le support qu’il a reçu.

À titre de jeune gestionnaire, tôt en carrière, je me suis moi-même fait dire par une employée « quand tu me réponds que tu « ne sais pas », quand tu me partage tes doutes, ça me rassure de te voir te remettre en question, ça me donne confiance et j’ai encore plus envie de t’aider et de m’impliquer ». Ce témoignage a été percutant pour moi. J’ai réalisé qu’en partageant ma vulnérabilité, qu’en n’ayant pas toutes les réponses, je créais de la connexion et de la mobilisation auprès de mon équipe.

En vous permettant l’imperfection et en demandant de l’aide, vous donnerez à votre équipe l’occasion de s’impliquer et de vous supporter. Et les gens ne demandent que ça : aider, contribuer, se sentir utile. En plus, vous modéliserez des comportements, pour les membres de votre équipe, qui contribueront à créer un climat où l’imperfection, le doute et l’erreur sont perçus comme des opportunités pour grandir, faisant place à la réelle collaboration, à la mobilisation, à la responsabilisation et à la performance.

 

Comment pouvez-vous faire davantage de place à votre vulnérabilité?

À tous les jours, comme gestionnaire, vous avez des opportunités d’exposer votre vulnérabilité à vos employés, vos collaborateurs, votre patron. Par exemple, en admettant que vous n’avez pas toujours les réponses, que vous avez fait une erreur, que vous avez besoin des autres, que vous avez des faiblesses, des craintes et des doutes et en tolérant le risque, l’incertitude et l’imparfait.

  • Quand avez-vous osé nommer récemment « je n’ai pas la réponse », « j’ai fait une erreur » ou encore « j’ai besoin d’aide »?
  • En quoi vous mettez-vous une pression d’avoir réponse à tout pour vos employés?
  • Quels sont vos freins à vous montrer plus souvent vulnérable? Que risquez-vous vraiment?
  • Dans quelle prochaine situation vous permettrez-vous de faire preuve de plus de vulnérabilité auprès de vos employés? Quels pourraient être les bénéfices?

Prenez ses opportunités de vous montrer vulnérable, commencez à petite dose et appréciez l’impact pour vous et vos équipes! En réfléchissant davantage à pourquoi il est si difficile de se montrer vulnérable et en saisissant ces quelques occasions de l'être, vous verrez, votre dynamique d'équipe s'en verra transformée! 

 

- Anik Desjardins

Recevez nos contenus exclusifs! 

Chaque mois, recevez dans votre boître courriel des questions de réflexion, des conseils, des outils pratiques et bien plus en vous abonnant à notre infolettre! 

Close

Abonnez-vous à notre infolettre

Vous souhaitez recevoir nos communications, nos conseils, nos outils pratiques, nos articles de blogue et bien d'autres? Abonnez-vous dès maintenant à notre infolettre pour ne rien manquer!