BLOGUE PODCAST LIVRE RESSOURCES GRATUITES CONTACT BOUTIQUE en Connexion

La théorie des petits pas

Uncategorized Apr 27, 2022

La théorie des petits pas

Par Cloé Caron et Anik Desjardins

Pourquoi des petits pas?

En coaching, nous sommes des fervents des petits pas! Pourquoi? Parce que c’est en prenant des petits pas, les uns après les autres, que nous facilitons le passage à l’action. C’est ainsi que nous maîtrisons notre parasite, celui qui se nourrit dans le sentiment d’être surchargé, dépassé et qui nous empêche de prendre action. Les petits pas, pris les uns après les autres, nous permettent d’évoluer et souvent de créer un impact tout à fait différent. Et c’est ainsi que nous pouvons faire des changements de façon naturelle et durable. 

Une coachée me partageait dernièrement son découragement face à un projet de gestion de changement qu’elle devait mener à terme depuis plusieurs mois, qu’elle appréhendait et mettait de côté. Elle voyait son projet comme une montagne et procrastinait. Elle manquait de temps. Elle manquait d’énergie. En décortiquant son projet en phases, puis en micro-actions, en identifiant ce qu’elle pouvait déléguer, en y mettant des échéances, elle a complètement changé d’énergie! Elle est venue à envisager chaque bouchée de façon très optimiste. Avec cette nouvelle perspective, elle se sentait énergisée, encouragée et elle est sortie de notre rencontre en pleine confiance de mettre en place ses solutions.

Elle a géré son parasite, celui qui l’empêchait d’avancer même si elle connaissait la solution à son défi - prendre le temps de réfléchir à son projet en petits pas dans ce cas-ci.

L’impact du parasite

C’est à cause de lui que nous restons parfois bloqués devant les mêmes défis, mois après mois, parfois même, années après années : 

  • Nous prenons trop de décisions qui auraient pu être déléguées;
  • Nous manquons de temps pour faire ce qui nous importe;
  • Nous sommes trop dans les opérations;
  • Nos réunions ne sont pas suffisamment interactives;
  • Quoi d’autre?

Alors même que nous connaissons des solutions, nous ne parvenons pas à passer à l’action… J’en suis victime! Je parle en connaissance de cause.

Pourquoi notre parasite a-t-il parfois tant d’emprise sur nous et sur notre capacité à adresser ces défis?

  • Parce que c’est parfois plus facile et confortable de continuer dans le statu quo (et on a la capacité de s’en convaincre!).
  • Parce qu’une petite voix nous dit que prendre action va créer de la perturbation, de la distraction et qu’on n’a pas le temps pour celle-ci.
  • Parce que nous n’avons pas de vision de comment les choses pourraient être autrement.
  • Et surtout, parce que ça nous demande du temps d’investissement dans la solution alors qu’on ne voit pas comment trouver ce temps…

3 façons de prendre action alors qu’on croit que c’est impossible

  1. Comme l’a fait ma coachée, décompose ton problème ou ton enjeu en phases et micro-actions (pas) à prendre.
  2. Identifie tes premiers pas et la séquence des micro-actions subséquentes (pas) à prendre.
  3. Prends un engagement envers toi et ton équipe de réaliser ton plan d’action.

Avec assez peu d’efforts, tu peux maîtriser des outils qui feront toute la différence pour gérer le parasite, c’est que nous proposons, entre autres, dans notre programme de co-développement “Propulsez votre équipe”.

Et toi, quel prochain petit pas devrais-tu prendre pour faire partie du 10% de ceux qui prennent action quand ils savent que la solution est à leur portée pour répondre à leur défi?

Recevez nos contenus exclusifs! 

Chaque mois, recevez dans votre boître courriel des questions de réflexion, des conseils, des outils pratiques et bien plus en vous abonnant à notre infolettre! 

Close

Abonnez-vous à notre infolettre

Vous souhaitez recevoir nos communications, nos conseils, nos outils pratiques, nos articles de blogue et bien d'autres? Abonnez-vous dès maintenant à notre infolettre pour ne rien manquer!