BLOGUE PODCAST LIVRE BOUTIQUE en Connexion

Et si on pouvait transformer notre peur en confiance?

Apr 21, 2020

Et qu'est-ce que cela a à voir avec le leadership et la gestion d'une équipe? Voici! 

Dire que nous vivons à une époque incertaine est un euphémisme. Chaque jour, nous nous nourrissons de l'actualiténous nous inquiétons de plus en plus et nous laissons la peur prendre le dessus sur nous. Nous avons peur de l'économie, nous avons peur de ne pas être en contrôle, et nous avons même peur les uns des autres.  

 

La peur est un instinct naturel

Ne vous méprenez pas, la peur est un instinct humain naturel. C'est notre cerveau reptilien de 2 millions d'années qui, pour nous protéger dans l'instant, pour la survie, cherche toujours ce qui ne va pasVous pouvez donc vous battre, fuir la menace ou « geler ». Mais si vous opérez toujours sous l’emprise de la peur, vous allez constamment vous battre, fuir ou arrêter et mettre votre vie en suspens. Et ce n'est pas une façon de vivre. 

Le mot FEAR lui-même rappelle qu'il s'agit d'une perception et non de la vérité : 

  • FAUSSE (FALSE) 
  • PREUVE (EVIDENCE) 
  • APPARAÎT(APPEAR) 
  • RÉELLE (REAL) 

Je ne dis pas qu'il ne faut pas faire attention, ne pas s'adapter à la nouvelle réalité... 

 

Et si la peur était une invitation? 

Mais que se passe-t-il si cette PEUR que nous expérimentons est en fait une invitation à faire face à tout ce qui se présente au lieu de fuir la situation?  

Vous le faites (ou le faisiez) tous les jours! En prenant votre voiture et en conduisant, vous montrez beaucoup de confiance  : 1,4 million de personnes meurent, chaque année, dans le monde, d'accidents de voiture. C'est plus de 3 200 décès par jour! 

Et si la vie elle-même était plus une expérience de confiance que de peur, même de nos jours? 

Qu’arrive-t-il si ce qui se produit en ce moment est davantage un message de rassemblement et de véritable connexion avec les autres à un niveau plus profond qu’un message de distanciation? Et si, même dans cette situation, nous trouvions un lien avec les autres et non la solitude? 

Soit dit en passant, je vous invite à remarquer la puissance des « Et si ». Cela nous fait sortir de nos craintes et nous invite dans le monde des possibilités. 

C'est ma mission principale en tant que coach, vous permettre de sortir de vos voies habituelles et de créer de nouvelles voies pour atteindre vos objectifs. 

Et si la confiance était déjà en vous? Et si plutôt que de lforcer et de vous y faire croire, vous deviez simplement lui permettre de refaire surface? Nous avons tous cette conscience intérieure que nous sommes plus grands et forts que tout ce à quoi nous sommes confrontés, et que nous pouvons gérer tout ce que la vie nous apporte.  

 

Choisir la confiance plutôt que la peur

Et essayez d'avoir confiance et peur en même temps - c'est impossible! Vous devez choisir entre la confiance et la peur. Vous devez choisir à qui vous ‘louerez’ votre espace mental et émotionnel. Ne préférez-vous pas le locataire qui vous aide à rendre l’endroit agréable avec un design positif qui ouvre sur un monde de possibilités plutôt que celui que vous appelle pour vous annoncer «les toilettes sont à nouveau brisées»? 

La beauté de la vie est qu'elle évolue, change. Une situation, même la pire, ne dure pas éternellement. Ce que nous vivons présentement passera aussi. Nous avons tous le choix de vivre ce moment, aussi difficile soit-il, dans un état de peur ou dans un état de confiance. 

J'ai connu les deux au cours des dernières semaines. Mais la proportion de mon temps passé dans la confiance a augmenté. Grâce à cette confiance, je suis de plus en plus en mesure de remarquer tout ce qui fonctionne en ma faveur, en faveur de ma famille, de mes amis, de mon équipe, de mes voisins, etc. La vie nous donne raison- toujours. Si on vit dans la peur, elle nous donne raison d’avoir peur. Si on vit dans la confiance, elle nous donne raison d’avoir confiance.  Et comme beaucoup d'entre vous qui lisez ce blog, je suis privilégiéeMais le vrai privilège est tout simplement d’être vivant. Quand il y a de la vie, il y a la confiance et avec elle, tout est possible. C’est comme ça que les femmes donnent naissance, que les enfants finissent par marcher et que les vaccins sont trouvés. 

Donc, peu importe ce qui se passe autour de vous, il y a une partie de vous qui est forte. Faites appel à cette partie de vous. La partie de vous qui a faim. La partie de vous qui est courageuse face à une peur – aussi importante soit-elleLa partie de vous qui ne supporte pas les excuses ni la petitesse. Rappelez-vous que, même dans les pires circonstancesla vie se passe pour vous. Cherchez en quoi les circonstances sont en votre faveur et adaptez-vous à celles-ci. 

 

Soyez un leader qui gère avec confiance

Soyez un leader, un vrai leader. Menant avec confiance et compassion. Pas dans un état de peur. Quelle est la différence? 

Leadership en état de confiance 

Leadership en état de peur 

Les dirigeants exploitent pleinement l'effort et la passion de leurs employés, sachant que les employés font de leur mieux dans leur propre situation. 

Les dirigeants pensent qu'ils doivent voir leurs employés faire le travail afin de maintenir leur niveau de performance. 

Les leaders entretiennent un climat d'innovation (bien nécessaire dans les circonstances), permettant à leur équipe de prendre des risques et de se rendre vulnérable. 

Les dirigeants limitent tous les risques et s'abstiennent d'être eux-mêmes vulnérables - ils s'en tiennent à ce qu'ils savent. 

En tant que leaders, nous sommes des ‘concessionnaires d'espoir’, comme l'a dit la légende du football Rosey Grier. 

C'est notre travail en tant que leaders de nourrir cet espoir et de soutenir nos employés dans leur croissance - même en ces temps. 

Les leaders se concentrent uniquement sur les résultats. 

Les dirigeants font sentir à leur équipe l'importance de leur contribution à la mission de l'organisation et les employés se sentent compétents, confiants et qu'une énorme quantité d'estime de soi peut conduire les employés à faire de leur mieux et à démontrer leur engagement et à apporter des contributions significatives. 

Les dirigeants ne prennent pas le temps de partager et d'expliquer la vision de l'organisation ni de discuter de la vision de l'équipe et de la façon dont le travail de chaque membre de l'équipe contribue à son succès. 

Les dirigeants responsabilisent et mettent au défi leur équipe en leur permettant d'être responsables des résultats, sachant que le lieu et le moment où le travail est effectué ont très peu d'impact dans la plupart des cas. 

Les dirigeants sont très directifs et contrôlent le processus de réalisation des choses. 

Les dirigeants gagnent la foi de leur équipe en faisant preuve d'empathie pour les circonstances des autres et s'engagent à améliorer ces circonstances sous leur contrôle. 

Les dirigeants ne tiennent pas compte des circonstances et de l'impact sur la vie personnelle de leur équipe et avancent en s'attendant à ce que tout le monde les suive. 


Et donc, comme cela passera aussi, comme toutes choses, je vous invite à utiliser ce temps aussi efficacement que possible pour devenir le leader que vous devez être. 
  

En cours de route, je suis là pour vous, comme toujours. 

En attendant, j'ai mis mon équipe et moi-même au défi - tout comme je vous mets au défi dans notre travail ensemble  d’être les meilleurs leaders possibles dans ces moments particuliers. 

Cliquez ici pour en savoir plus sur vos options. 

Comme toujours, je vous invite à être inspiré et à inspirer! 

Recevez nos contenus exclusifs! 

Chaque mois, recevez dans votre boître courriel des questions de réflexion, des conseils, des outils pratiques et bien plus en vous abonnant à notre infolettre! 

Close

Abonnez-vous à notre infolettre

Vous souhaitez recevoir nos communications, nos conseils, nos outils pratiques, nos articles de blogue et bien d'autres? Abonnez-vous dès maintenant à notre infolettre pour ne rien manquer!